Une hirondelle.

Il souffle un vent de morosité sur la blogosphère en cette fin d’hiver…
Borée, Genou des Alpages, Armance, Matt Calafiore… sans compter les gazouillis râleurs/rageurs divers (mais relativement constantes dans le temps, il faut bien l’admettre) sur Twitter. Et puis bon, quand-même, il y a Granadille qui a fait ce billet en demie-teinte. Et DocAste qui n’a pas l’air si malheureux avec Manon et tous les autres.
J’aimerais être comme DocteurMilie et me souvenir des anniversaires… Mais en fait, tout est passé tellement vite ces derniers mois que je ne me suis pas aperçue que ce blog avait fêté ses six mois, que j’ai loupé mon premier anniversaire twitteral, et que ma première demi-année à JoliVillage arrive à grands pas… !
 .
.
 Après quelques mois à JoliVillage, je trouve doucement mon rythme… et les patients aussi.
D’abord, je suis passée de quatre à trois consultations par heure, ce qui me correspond décidément beaucoup plus. Au début, ça a un peu cafouillé, les gens ne comprenaient pas bien pourquoi la secrétaire leur donnait rendez-vous à onze heures moins vingt et pas à moins le quart, comme d’habitude. Et puis on s’y est tous fait, petit à petit. Cela n’empêche pas la secrétaire de caser parfois des « entre-deux », mais il est quand-même beaucoup plus facile de rattraper son retard en grappillant 5 minutes à une consultation qui en fait vingt qu’à une consultation qui en fait quinze.
Bon, ensuite, j’essaie de faire respecter au maximum la règle du « une consult – un patient ». Alors ça, j’avoue, c’est pas facile tous les jours. Mais j’ai systématiquement fait remarquer la difficulté de faire deux consultations de qualité sur un seul créneau, à chaque fois que les parents (ben oui, parce que c’est quand-même plus souvent les parents… les vieux, quand ils viennent en couple pour leur renouvellement, ils prennent deux RDV… va savoir…) commençaient en disant « Alors on vient pour Arthur, mais bon, si vous pouviez aussi jeter un coup d’œil à sa sœur… ».
Oui, d’ailleurs, pour les renouvellements, la secrétaire a été obligée d’expliquer que non, je ne les faisais pas sur le coin du comptoir, parce que je ne connais pas les patients. Tout simplement. Je ne dis pas que j’ai sauvé des vies en contrôlant la pression artérielle des hypertendus et en discutant des règles hygiéno-diététiques avec les diabétiques, hein, évidemment… mais ça m’a permis de comprendre pourquoi Josiane prenait du Diabévia et pas de la Diabémine, et de rassurer Henri, qui avait arrêté son hypolipémiant, en partie à cause de ce qu’on dit à la télé, en partie à cause de ses douleurs musculaires. Qui ont disparu en quelques jours. Et qui lui ont donc permis de se remettre au jogging. Ce qui, finalement, n’est pas mal non plus pour le cholestérol. Il était un peu emmerdé de me dire qu’il avait arrêté comme ça tout seul le traitement du Dr Remplacé. Qu’il se sentait gêné et que finalement il était plutôt content de me le dire à moi plutôt qu’à lui. (Surtout que du coup je suis plutôt d’accord avec lui). Et au bout du compte, au bout de 3 mois, le cholestérol n’a pas remonté tant que ça. En tout cas pas au point de nécessiter un traitement. Il est assez content. Et moi aussi. Et le Dr Remplacé aussi.
Ensuite, ben forcément, au bout de six mois, on a eu le temps de faire connaissance, avec les gens de JoliVillage.
Je sais (parce que la Secrétaire a été espionne au KGB dans une autre vie) que certains patients que j’ai vus au départ préfèrent voir le Dr Remplacé.
Il y a la maman de Tom et Lila, que j’ai vue beaucoup quand ils étaient malades et qui était épuisée par le manque de sommeil, par les nuits entrecoupées de lavages de nez et de pipettes de Doliprane. Et qui aurait bien voulu que je les mette sous antibiotiques pour qu’ils guérissent enfin. Que moi aussi, si j’avais pensé que les antibiotiques auraient changé quelque chose je les lui aurais prescrits. Mais en fait non.
Il y a Madame Triste, qui ne veut voir QUE le Dr Remplacé. Du coup, on était bien embêté, elle et moi, quand elle a du venir me voir moi parce que ça ne pouvait pas attendre. Elle faisait la gueule. Moi j’ai essayé de pas. La consultation s’est passée correctement. Mais je préfère qu’elle continue à voir le Dr Remplacé.
Il y a beaucoup de vieux patients que je n’ai jamais vus parce qu’ils attendent toujours le retour de Dr Remplacé pour leur renouvellement. On se connaît juste vocalement, au téléphone, quand j’appelle pour leur INR.
Il y a ceux que j’ai vus au début et qui maintenant ne viennent plus quand c’est moi. Ceux-là je ne sais pas pourquoi. Mais il est certain que je ne peux pas plaire à tout le monde (et que tout le monde ne me plaît pas, hein !).
Et puis, à l’inverse, j’en ai quelques-uns « à moi ».
Rosalie, qui s’est fait agresser à son travail. Elle est venue au cabinet pour la première fois pour le certificat de coups et blessures. D’habitude elle ne vient pas ici, au cabinet de JoliVillage, mais pour cette fois-ci c’était plus simple. Je crois que c’était ma première semaine ici. Elle est revenue la semaine suivante, parce qu’elle avait encore mal, et aussi un peu parce qu’elle n’arrivait pas trop à dormir. Et la semaine suivante parce qu’elle n’avait plus mal, mais qu’elle n’arrivait pas à retourner au travail. Elle est venue quasiment toutes les semaines, au début. Au bout d’un moment, SecrétaireChérie lui bloquait d’office deux rendez-vous. Elle a beaucoup parlé. Moi j’ai pas trop su quoi faire au début. Puis petit à petit, je lui ai donné des pistes, et elle m’en a donné aussi. On a trouvé ensemble un psychologue. Elle a finalement commencé les anti-dépresseurs. Un jour elle m’a même dit qu’elle était contente de m’avoir rencontrée, parce que sans moi… J’ai trouvé ça gentil mais pas trop mérité quand-même. Parce que, vraiment, le travail qu’on fait toutes les deux, c’est pas à la fac que j’ai appris à le faire. Le mois dernier, elle a repris le travail. Elle a l’air contente, vraiment. On se voit tous les mois pour le renouvellement du traitement, mais elle ne vient plus entre deux. On se lâche la main peu à peu.
Luce, qui n’a jamais consulté et qui d’ailleurs n’a pas de traitement. Depuis qu’elle sait que le remplaçant est une remplaçante, elle vient plus facilement. Pour pas grand’ chose, d’ailleurs. Du coup je ne sais pas bien ce qu’elle vient chercher en consultation. Elle arrive avec sa petite liste de questions, je lui réponds, et elle a l’air contente. Peut-être qu’elle est trop vieille pour connaître Doctissimo et que du coup elle vient me demander à moi…
Albane, qui a 15 ans. Et dont je ne sais même plus pourquoi elle est venue. SecrétaireChérie m’a glissé qu’elle avait demandé un rendez-vous spécialement avec moi.
La dame qui voulait voir « le Docteur qui fait les foufounes ».
Celle qui vient parce qu’elle a entendu dire par une copine que je faisais les frottis.
La maman qui m’a dit que la fois d’avant, elle n’était pas venue, parce qu’elle avait lavé le nez au sérum phy et que c’était passé, « comme vous l’aviez dit ! »
 .
.
Alors oui, même si ça ne se passe pas super bien avec AssociéCC, même si – ça m’arrache la gueule de l’admettre – ça me vexe qu’on puisse ne pas vouloir me voir, même si c’est pas facile-facile tous les jours à JoliVillage et que je sais qu’en plus, pour l’instant, je n’ai que la partie sympa du boulot, celle avec les patients, sans la paperasse… eh ben je me dis que je m’y verrais bien, à JoliVillage.
Quitte à avoir la mienne, de plaque. Et à essayer de ne pas trop en être à côté. De la plaque.
Publicités
Cet article, publié dans Médecine, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Une hirondelle.

  1. toubib92 dit :

    Merci. Positive attitude!
    Les confrères/soeurs cités dans ton billet, ont avec toi un point commun : qualité avant tout!
    Merci pour les patients, merci de rappeler cette réalité!

    • docteurgece dit :

      Bon après, parfois, c’est difficile d’être dans la qualité en permanence… mais je me dis qu’être dans sa recherche, c’est déjà pas mal… !

  2. ICH8412 dit :

    Oui. Je partage tout. Je suis comme toi, en beaucoup plus vieux. Sauf que j’étais pas comme ça au début. Ce sont les FPC qui m’ont rendue meilleure
    Donc je pense que tu seras encore mieux dans 25 ans, comme le bon vin!
    Continue!

  3. mounblue dit :

    merci pour ce joli billet!
    j’écris mon premier commentaire sur ton blog que j’apprécie beaucoup et j’avoue que moi aussi le rythme de 3 cs/heure me va beaucoup mieux (pour les horaires c’est plutot tous les 15 min avec le dernier quart d’heure laissé libre ce qui revient au même mais permet de parer aux éventuels retards;)
    et c’est vrai que ça fait jamais plaisir lorsque des patients veulent pas voir la remplaçante (qui est mon cas aussi), perso je prefere qu’ils ne viennent pas me voir « contre leur gré » (hors urgences) car la consultation est en general désagreable des 2 côtés. Et comme on n’a rarement du mal à remplir le planning…

    • docteurgece dit :

      Oui je suis tout à fait d’accord, autant d’éviter une consultation pénible pour l’un comme pour l’autre. Mais même si rationnellement je me dis que c’est mieux pour tout le monde, ça me fait quand-même un peu mal à l’ego… ! 😀

  4. DocAste dit :

    Il est bien ton billet. Vraiment. Je suis installé en collab depuis 2 ans 1/2 et mon associé « hebergeur » part a la retraite dans 6 mois… Ca me fait tout pareil avec ceux qui font tout pour ne pas avoir rdv avec moi… Ou ceux qui viennent toujours à mes consults au contraire. Consults passées de 15 à 20 min aussi d’ailleurs. Il y a un peu plus d’un an.
    Bonne route! 😉
    Bises

    • docteurgece dit :

      SecrétaireChérie me dit toujours : quand tu te sentiras prête à revenir à 4/h tu me diras… ! Mais je crois que le problème est dans l’autre sens : je me sens prête à rester à 3/h !!
      De façon concrète : comment ça se passe pour une collaboration si le collaborateur s’en va ? Tu as un autre associé avec qui rester ?
      (Et merci pour les mots gentils…)

  5. clemchwing dit :

    Et vous faite bien merci de repeupler nos joli village

    • docteurgece dit :

      C’est un plaisir ! Mais j’ai la chance d’avoir la campagne proche de la ville. Car malheureusement, les médecins ne sont pas des ascètes et souvent leur conjoint n’a pas d’avenir professionnel à la campagne…
      Je vous renvoie au dernier billet de Borée… 😉
      Merci en tout cas pour votre lecture !

  6. littherapeute dit :

    « Parce que, vraiment, le travail qu’on fait toutes les deux, c’est pas à la fac que j’ai appris à le faire. » LA grosse lacune des études de médecine, n’est-ce pas ?
    Un JoliBillet pour ce JoliVillage, plein de sincérité 😉

    • docteurgece dit :

      Alors ça, je ne te le fais pas dire !
      Au même titre que l’allaitement, la fin de vie à domicile, l’administratif au cabinet, et j’en passe… !!!
      En tout cas merci pour ton commentaire 😉

  7. Kalindéa dit :

    Une petite note d’optimisme, ça fait du bien, merci 😉
    L’ego est toujours froissé quand on est évité, voire quitté… Même si on sait pertinemment que c’est inévitable et qu’on est OK sur le principe… Heureusement, d’ailleurs, dans un sens, sinon ça voudrait dire qu’on s’en fiche…
    Bonne continuation à JoliVillage (tu remplaces encore ailleurs, ou tu ne fais que leurs remplacements?) et peut-être un jour avec ta propre plaque, alors!…

    • docteurgece dit :

      Oui voilà… on est OK sur le principe, mais « quand-même »… 😉
      Sinon, je fais 2 jours à JoliVillage et un jour de foufounologie à CHUville… et le reste du temps, je bosse ma thèse !!! (enfin, on se comprend quoi…)
      Merci pour ton commentaire : j’essaierai de faire d’autres notes optimistes… ! (même si j’ai des histoires tristes et des conflits à raconter aussi…)

  8. Fluorette dit :

    Le DocQuiFaitLesFoufounes, mouhahahahahaha, la célébrité!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s